Céphalée comme signe annonciateur d'une poussée

Douleurs, fourmillements, décharges éléctriques
Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 325
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Céphalée comme signe annonciateur d'une poussée

Messagepar Nostromo » 06 avr. 2018, 18:48

Bonjour tout le monde,

Ceci est mon premier sujet, sur la dernière grande énigme non-résolue à propos de ma sep : la céphalée comme signe avant-coureur d'une poussée.

Je m'explique : 12 à 24 heures avant chacune de mes poussées (sauf une, mais qui s'est déclenchée alors que j'étais sous anesthésie générale, donc allez savoir...), poussées toujours confirmées comme telles par la suite, je souffre d'un mal de tête épouvantable, qui dure de deux à trois heures. Sur l'échelle de la douleur, il est sans commune mesure avec un mal de tête classique, je le range plutôt légèrement au dessus de la fois où j'avais laissé tomber la pierre de la pierrade sur la tranche, sur deux de mes orteils. Dois-je préciser que j'étais pieds nus ?

Cette céphalée survient toujours en l'absence de tout nouveau symptôme. Quand elle cesse, je ne ressens toujours aucun nouveau symptôme, ce n'est que de 12 à 24 heures après, i.e. généralement après une nuit de sommeil, que je me retrouve en face de choses qui me sont plus... familières, si je puis dire, et qui font que je déclare la poussée officiellement ouverte. Ce mal de tête est tellement caractéristique que dès sa première réapparition, et alors même que je n'avais pas encore été diagnostiqué, je _savais_ que je pouvais m'attendre à tel ou tel trouble neurologique le lendemain et les jours suivants, enfin une poussée, quoi. Ca n'a jamais raté.

Aucun des neurologues à qui j'en ai parlé ne veut y croire, à ce que j'ai compris ce que je ressens n'existe pas.

Suis-je le seul ?

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Céphalée comme signe annonciateur d'une poussée

Messagepar lélé » 06 avr. 2018, 20:35

J'ai pas ce souvenir désolée

Mais c fort que les neuro n'approfondissant pas

En ligne
Barbara92
Accro
Messages : 2000
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Céphalée comme signe annonciateur d'une poussée

Messagepar Barbara92 » 06 avr. 2018, 21:12

Ca ne me dit rien non plus

Moi ça ne m étonnent pas qu ils n approndissent pas ..

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5551
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Céphalée comme signe annonciateur d'une poussée

Messagepar Bashogun » 08 avr. 2018, 10:14

Bonjour Nostromo,

pour ma part, il s'agit plutôt de maux de tête très localisés, très vifs, comme des coups de couteau, auxquels je suis particulièrement attentifs depuis ma NORB qui s'était annoncée ainsi. C'est pour moi le signe qu'il se passe quelque chose dans mon cerveau - mais il n'y a pas toujours de suite en terme de symptômes. Cela peut être sans conséquence ; le signal d'une 'attaque' qui laissera ou non une ou plusieurs lésions asymptomatiques ; ou encore le signe avant coureur d'une poussée.
Très difficile pour moi à interpréter, donc. Mais je suis alors très attentifs à d'éventuels symptômes dans les jours qui suivent, même apparemment anodins, comme des crampes ou de la dysphagie qui se répèteraient.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/


Revenir vers « TROUBLES SENSITIFS »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités