Pret immobilier & Assurance - Mentir ou pas ???

Avatar de l’utilisateur
Chris1384
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 30 mai 2010, 12:09
Localisation : Vaucluse
Contact :

Pret immobilier & Assurance - Mentir ou pas ???

Messagepar Chris1384 » 05 déc. 2011, 11:02

Bonjour,
J'ai un projet immobilier en cours avec ma compagne et suis en train de faire le tour des banques et courtiers afin de trouver le meilleur prêt possible.
Hors étant donné ma SEP et le questionnaire médical concernant les assurances je me pose la question suivante :
"Vais je mentir et ne rien dire sur ma maladie ???"

Après tout ce que j'ai lu sur ça, je me demande bien à quoi ça sert de déclarer cette maladie aux assurances ???
En effet, si je comprends bien, cela engendre :
1 - Des surcouts importants sur les assurances (ce qui parait normal)
2 - Une possibilité de refus de crédit (pas bien!!)
3 - Aucune couverture liée a la SEP (pas bien!!)

Quel est l'intérêt de déclarer cette maladie aux assurances, si cela entraine un surcout des assurances et en contre partie aucune couverture en cas d'invalidité ou décès liée à la SEP ???
Dans tout les cas, déclaré ou pas, je devrais me débrouiller seul, alors pourquoi payer plus cher ou risquer un refus de crédit ???

Merci de vos réponses.

Chris.

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Messagepar Stéphanie2 » 05 déc. 2011, 13:09

les assurances sauteront sur la moindre possibilité d'annuler le contrat et donc les éventuels remboursements si tu as menti sur une des questions du questionnaire, donc tu n'as pas intérêt à cacher ta sep. Choisis à la limite la couverture minimale pour éviter que les cotisations grimpent au plafond.

mais sans vouloir te porter la poisse, une assurance te servira par exemple en cas de décès de l'un d'entre vous (hors sep j'imagine mais c'est rare) et si tu prends une assurance maladie, ça vous couvrira si vous avez une autre pathologie prise en compte par l'assurance. Je pense qu'il faut se contenter de l'assurance décès dans votre cas. Le reste SEP ou pas, ils se foutent du monde souvent. Il y a une assurance "perte d'emploi" qui peut être intéressante parfois, mais en général, quand on lit bien, ça ne couvre que peu de choses.

Nous on a acheté avant mes problèmes, et on n'a pris que l'assurance décès, c'était déjà assez cher comme ça, et mon mari a une surprime car il avait un taux de transaminases élevé à l'époque. Chose qu'il n'a plus depuis .... mais on paye toujours autant.
Les assurances, c'est comme les banques, c'est pas des amis de l'humanité :wink:


Bon courage!
après plus de 2 ans de bizarreries, enfin un diagnostique en mai 2012
Syndrome de Fatigue Chronique (on dit aussi Encéphalomyélite Myalgique)

Avatar de l’utilisateur
Chris1384
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 30 mai 2010, 12:09
Localisation : Vaucluse
Contact :

Messagepar Chris1384 » 05 déc. 2011, 13:39

Stéphanie2 a écrit :les assurances sauteront sur la moindre possibilité d'annuler le contrat et donc les éventuels remboursements si tu as menti sur une des questions du questionnaire, donc tu n'as pas intérêt à cacher ta sep. Choisis à la limite la couverture minimale pour éviter que les cotisations grimpent au plafond.

mais sans vouloir te porter la poisse, une assurance te servira par exemple en cas de décès de l'un d'entre vous (hors sep j'imagine mais c'est rare) et si tu prends une assurance maladie, ça vous couvrira si vous avez une autre pathologie prise en compte par l'assurance. Je pense qu'il faut se contenter de l'assurance décès dans votre cas. Le reste SEP ou pas, ils se foutent du monde souvent. Il y a une assurance "perte d'emploi" qui peut être intéressante parfois, mais en général, quand on lit bien, ça ne couvre que peu de choses.

Nous on a acheté avant mes problèmes, et on n'a pris que l'assurance décès, c'était déjà assez cher comme ça, et mon mari a une surprime car il avait un taux de transaminases élevé à l'époque. Chose qu'il n'a plus depuis .... mais on paye toujours autant.
Les assurances, c'est comme les banques, c'est pas des amis de l'humanité :wink:


Bon courage!


Merci de cette réponse.

Donc si je comprends bien, si j'ai par exemple un accident de la route, qui me rend invalide, le fait d'avoir cacher ma SEP peut annuler le contrat d'assurance
Malgré le fait que l'invalidité n'ai rien à voir avec la maladie cachée.

Les assurances peuvent elles avoir accès à notre dossier médical, à des informations confidentielles de la CPAM ????

Cela serait tellement plus simple et plus juste, si on pouvait payer normalement ces assurances avec des clauses complémentaires comme "SEP non prise en charge" par exemple !!!!

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Messagepar Stéphanie2 » 05 déc. 2011, 13:54

oui je pense que c'est ça. Donc tu prends un risque en cachant une pathologie. Je ne sais pas si ils sont accès aux dossiers médicaux, peut être quand ils ont un doute? je n'en sais rien. Mais ce qui est sur, c'est que s'ils peuvent éviter de te rembourser quelque chose, il ne se gêneront pas.

et oui, je suis d'accord, ça serait plus simple d'avoir une clause genre "sep non prise en charge" mais c'est comme ça qu'ils se font du fric, c'est triste mais c'est comme ça.

Ici, le système de santé est différent. Si je suis reconnue SEP, tout est pris en charge (je parle de la santé, pas des assurances immobilières) mais c'est long. Au début de mes problèmes, comme j'en avais marre d'attendre des mois pour voir un neuro, je me suis renseignée pour passer dans le privé et j'ai regardé plusieurs assurances médicales du coup, et bien c'est effarant ..... en regardant bien toutes les clauses, je me suis rendue compte que ça ne me servirait strictement à rien pour mes problèmes neuros vu qu'ils avaient commencé avant, donc ça m'aurait couvert éventuellement pour autre chose (cancer ou autre joyeuseté) qui se déclarerait au delà des deux premières années de cotisations , parce que tu cotise pendant deux ans pour rien au début..... super. J'en conclue qu'ici ou en France, ça vaut le coût de s'assurer quand on est jeune et en pleine santé, sinon toujours choisir la couverture minimale.

C'est ma politique. J'espère que tu auras d'autres réponses

Bon courage!
après plus de 2 ans de bizarreries, enfin un diagnostique en mai 2012

Syndrome de Fatigue Chronique (on dit aussi Encéphalomyélite Myalgique)

Avatar de l’utilisateur
Kosok
Accro
Messages : 2704
Inscription : 12 juin 2009, 23:29
Localisation : Pas-de-Calais
Contact :

Messagepar Kosok » 05 déc. 2011, 14:11

Bonjour,
Tu auras une réponse à tes questions sur le lien que j'ai mis dans le post précédent "emprunter avec un risque de santé aggravé".
Donc tu vois que si on ment, on prend le risque de la nullité du contrat d'assurance. Il faut donc rembourser le capital restant du même si on est décédé (les héritiers) ou invalide.
C'est comme si on avait pas pris d'assurance....
Je dois dire que j'ai pris le risque pour mon prêt immobilier actuel ayant une hypertension légère équilibrée , je n'ai rien déclaré (ma SEP n'était pas d'actualité) . Je ne le regrette pas.
Autre solution quand on fait un prêt immobilier, l'assurance décès-invalidité est obligatoire mais pas sur les 2 emprunteurs. Il est possible d'assurer une seule tête. Dans notre cas, on peut prendre le conjoint.
Bétaferonette (un an), Endoxan (3 ans), Cell Cept?
Blogueuse SEPas triste: http://kosok.unblog.fr
14 poussées ouilleouillleouille!!!


Revenir vers « Banques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités