Poème.

Pour ceux qui veulent partager un petit moment de lecture...
ericT
Passionné(e)
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2014, 20:42
Ville de résidence : St Genis
Prénom : Eric
Localisation : St Genis
Contact :

Re: Poème.

Messagepar ericT » 08 déc. 2014, 07:58

Et oui...presque. riree
Parle si tu as des mots plus fort que le silence,ou garde le silence.EURIPIDE.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Poème.

Messagepar fab78 » 08 déc. 2014, 08:51

Super poème :)
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

Avatar de l’utilisateur
Angie 5713
Fidèle
Messages : 557
Inscription : 22 août 2014, 23:04
Ville de résidence : Bouches du Rhône
Contact :

Re: Poème.

Messagepar Angie 5713 » 09 déc. 2014, 11:42

Joli Eric super1
« Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie. »
André Malraux

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Poème.

Messagepar fafalarousse » 09 déc. 2014, 12:11

j'aime beaucoup le slam de grand corps malade, un beau et vrai poème



Le corps humain est un royaume où chaque organe veut être le roi
Il y a chez l'homme 3 leaders qui essayent d'imposer leur loi
Cette lutte permanente est la plus grosse source d'embrouille
Elle oppose depuis toujours la tête, le cœur et les couilles

Que les demoiselles nous excusent si on fait des trucs chelous
Si un jour on est des agneaux et qu'le lendemain on est des loups
C'est à cause de c'combat qui s'agite dans notre corps
La tête, le cœur, les couilles discutent mais ils sont jamais d'accord

Mon cœur est une vraie éponge, toujours prêt à s'ouvrir
Mais ma tête est un soldat qui s'laisse rarement attendrir
Mes couilles sont motivées, elles aimeraient bien pé-cho cette brune
Mais y'en a une qui veut pas, putain ma tête me casse les burnes.



Ma tête a dit a mon cœur qu'elle s'en battait les couilles
Si mes couilles avaient mal au cœur et qu'ça créait des embrouilles
Mais mes couilles ont entendu et disent à ma tête qu'elle a pas d cœur
Et comme mon coeur n'a pas d'couilles, ma tête n'est pas prête d'avoir peur

Moi mes couilles sont têtes en l'air et ont un cœur d’artichaut
Et quand mon coeur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et si ma tête part en couilles, pour mon cœur c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête

Moi les femmes j'les crains, autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi chez moi c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterais sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

ericT
Passionné(e)
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2014, 20:42
Ville de résidence : St Genis
Prénom : Eric
Localisation : St Genis
Contact :

Re: Poème.

Messagepar ericT » 14 déc. 2014, 11:21

Ouais,en fait,ça part en couilles... riree
Parle si tu as des mots plus fort que le silence,ou garde le silence.EURIPIDE.

Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1825
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Poème.

Messagepar Barbara92 » 05 févr. 2018, 20:50

Un poète ☺

Heureusement il a découvert que tout n'est pas fini
Que le maître mot est une furieuse envie
De faire en sorte que chaque battement de coeur
Soit l occasion de révéler une force mentale indomptable de warior


Revenir vers « Des mots pour le dire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité