Temps pour se remettre d'une poussée après cortisone.

Cortisone
Avatar de l’utilisateur
zac
Fidèle
Messages : 555
Inscription : 12 mars 2009, 23:54
Localisation : avec vous
Contact :

Messagepar zac » 18 mars 2009, 11:36

oui c'est difficile d'aider quand on sait pas :oops:

mais peut être qu'en parlant des signes entre vous (nous) ça pourrait peut être trouver des échos pour chacun et permettre de creuser plus avant... Chaque symptômes me semblent vécus différemment par tous, bien qu'il y ait des récurrences dans leur manifestation. C'est peut être un peu trop analytique, cela dit, et comme tu le dis
"si c'était si facile, tu penses bien qu'on s'en servirait!!"

Et puis ne t'inquiètes pas, je ne prends pas facilement la mouche... :)


Amicalement
zac

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Messagepar karima » 18 mars 2009, 12:13

et puis il y a autant de sep que de sepiens!!christounet et moi avons la progressive qui est encore differente et on n a pas de traitement!!!!
5 petits enfants 63 ans sep reconnue en 1997 !!..médaille d argent du fofo!!!!
Image

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Messagepar Lelette » 18 mars 2009, 12:55

Je me demande aussi parfois dans quelle mesure nos pensées justement ne vont pas influencer les symptômes (enfin, leur perception, pas la survenue d'une poussée quand même ! Encore que...)
En général, si je me dis "oh là là, y a ça, ça et ça, ça va pas, je vais refaire une poussée"... je traîne les symptômes deux ou trois jours, et puis ça finit par partir. Si j'essaye de ne pas y penser, ça se calme beaucoup plus vite !

Avatar de l’utilisateur
Brigitte
Fidèle
Messages : 1054
Inscription : 26 févr. 2009, 11:27
Contact :

Messagepar Brigitte » 18 mars 2009, 13:04

Rebonjour,

Le problème principal je pense avec cette idée, c'est que comme dit Karima, une SEP n'est pas l'autre ... donc établir des critères basés sur des comparaisons d'expérience, ce serait super, mais je n'y croit personnellement pas du tout!

Déjà comprendre mon propre corp, c'est parfois vraiment dur.... Par moment, comme Lelette, je me dis "Whao, cette fois-ci j'ai vraiment trop poussé, je n'y couperai pas!" ... et puis ca passe. Peut-être cela dit qu'il y a des nouvelles plaques sans conséquence ... mais ca on ne peut le savoir que si on fait une IRM à ce moment-là ....


Revenir vers « BOLUS DE SOLUMEDROL »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité