Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Comment reconstruire sa vie.
Comment se battre lorsque l'on est diminué.
Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1848
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar Mallorie » 03 oct. 2016, 11:24

Je partage avec vous l'article de la Charente Libre concernant le combat et l'appel d'une jeune sépienne face au sujet très controversé du lien entre vaccin pour l'hépatite B et la SEP.

http://www.charentelibre.fr/2016/02/22/ ... 018682.php
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

khadija
Célébrité
Messages : 9132
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar khadija » 03 oct. 2016, 12:25

C bête, g du mal à lire ce lien q tu partage avec nous.
C un sujet intéressant. Qui vient à semer le doute en moi..
Ki croire réellement ??
Moi aussi, On m'à diagnostiké la sep kelke mois après la vaccination de l'hépatite b.. S le vaccin ?? Pourtant, Mon neuro de l'époque m'avait dit kil n'y avait aucun lien entre le vaccin et l'hépatite.. Par contre, le vaccin peut déclencher la maladie. Vu kom ça, Kelke part, c de la faute du vaccin alors..
Kan g été diagnostiké (2001), c t la polémique sur le vaccin et la maladie.. Bocou de familles ont eu gain de cause.. Il y à eu dédommagement pour certains cas.
Alors, pourkoi ? Vaccin ? Pas vaccin ?

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1848
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar Mallorie » 03 oct. 2016, 12:29

Salut Khadija,

Si tu n'arrives pas à bien lire mon lien, Voici un cc de ce que dit l'article:

Par Maurice BONTINCK, publié le 22 février 2016.
Atteinte de sclérose en plaques depuis l’âge de 13 ans, Floriane Merle veut prouver que le vaccin Engerix est la cause de sa vie "gâchée".

Floriane Merle le sait. Son combat durera encore de longues années. Contre la maladie d’abord et cette sclérose en plaques contractée en 2002 alors qu’elle n’a que 14 ans, et diagnostiquée trois ans plus tard.

Un combat difficile comme sa bataille engagée depuis septembre dernier pour faire reconnaître que la cause de sa sclérose porte un nom: l’Engerix, ce vaccin contre l’hépatite B. En juillet 2002, la Cognaçaise effectue son rappel de vaccin.

"Tout l’été, je me suis sentie fatiguée mais on pouvait se dire que c’était un état normal pour une ado. Mais en novembre, j’ai fait ma première crise à l’internat", raconte Floriane Merle aujourd’hui âgée de 27 ans. Une crise qui se manifeste par des baisses de tension, des chutes, les jambes engourdies...
Démunie et trop seule face à ce combat inégal

Un an plus tard, c’est la même chose. Direction cette fois, le neurologue. IRM et ponction lombaire sont également réalisées. Il faudra encore deux ans pour que cette "infection du système nerveux" porte un nom: la sclérose en plaques.

"Ça fait treize ans que je me lève presque tous les matins en me demandant comment je vais réussir à marcher, que ma vue baisse, que je cherche de plus en plus mes mots quand la fatigue se fait sentir...", explique encore la jeune femme reconnue aujourd’hui comme travailleur handicapé à plus de 50%.

"Plus ça va, plus ça devient compliqué au travail, raconte la manutentionnaire en intérim. Je me bousille de plus en plus. Mais je suis obligée de continuer financièrement. Ça me gâche ma vie".

Se sentant démunie et trop seule face à ce combat inégal, elle raconte son histoire sur un forum, en septembre dernier. Presque aussitôt, l’association des victimes du vaccin hépatite B (REVAHB) , créée dès 1997, la contacte.

"Ils ont reconnu dans mon histoire des dizaines d’autres histoires. J’ai un objectif aujourd’hui: je veux que le laboratoire qui a fabriqué l’Engerix reconnaisse que c’est ce vaccin-là qui m’a rendue malade, avance Floriane Merle qui n’a aucun antécédent de sclérose en plaques dans sa famille. Je n’ai plus rien à perdre et je vais me battre même si je vais finir en fauteuil"...

Un combat de longue haleine, entre des victoires pour les victimes et des études qui affirment qu’il n’y a pas de lien prouvé scientifiquement entre l’Engerix et la sclérose en plaques (lire ci-dessous).

En témoignant, la jeune mère de deux enfants âgés de 5 ans et 6 mois, espère également pouvoir entrer en contact avec d’autres Charentais connaissant la même histoire de vie. "Plus nous serons, mieux on pourra se battre."

Interminable feuilleton judiciaire:

Quelques rares et spectaculaires victoires individuelles, mais pas de reconnaissance globale du lien entre le vaccin et les maladies. En 2009, le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a été reconnu responsable du développement d’une sclérose en plaques chez une adolescente qui avait reçu le vaccin Engerix B.

L’État français a aussi été condamné en 2014 à verser 2,4 millions d’euros à une infirmière qui avait développé une sclérose peu après une vaccination contre l’hépatite B. Mais dans le même temps, plusieurs études estiment qu’il n’y a «pas d’association statistiquement significative» entre ces vaccins et la sclérose en plaques.

Lancée en 1994, la campagne de vaccination devait concerner les nourrissons et les enfants âgés de 10 à 11 ans. En raison d’un discours alarmiste, elle avait été massivement étendue, devenant la plus grande vague de vaccination jamais vue en France: plus de 20 millions de personnes se sont fait vacciner.

En juin dernier, le parquet avait requis un non-lieu dans l’enquête sur le vaccin contre l’hépatite B lancée... en 1997, qui avait entraîné la mise en examen pour «tromperie aggravée» de trois anciens responsables des laboratoires pharmaceutiques Sanofi-Aventis et GSK. Reste tout de même à savoir ce que décidera le juge d’instruction.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/


khadija
Célébrité
Messages : 9132
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar khadija » 03 oct. 2016, 23:22

J'te remercie mallorie pour "le cc de ce q dit l'article".
É toi mallorie, kan penses-Tu ?

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1848
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar Mallorie » 04 oct. 2016, 06:24

Je ne suis ni une scientifique ni une experte mandatée par la justice, alors je me garderai bien de juger si ces vaccins sont ou non responsables pour certains d'entre nous de notre sort.
Cependant, je reste très admirative des personnes comme cette jeune femme, c'est à dire des personnes qui se battent pour obtenir des réponses quelqu'en soit le prix même si pour cela ils/elles se retrouvent confronté(e)s à des geants comme les laboratoires pharmaceutiques et la grosse machine judiciaire.
Et pour finir, j'espère que cette jeune femme ainsi que toutes les personnes menant ce genre de combat trouvent réponses à leur questionnement qu'ils aient gain de cause ou non.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar Shed » 04 oct. 2016, 10:37

Bonjour,

Article très intéressant Mallorie, en effet. Il interpelle pcq c'est une pathologie multifactorielle, comme ils disent !

A partir du moment, où l'on vient titiller notre système immunitaire, ne serait ce qu'à des fins salvatrices, ce facteur est évidement à prendre en compte !

Ma lecture actuelle, sur les maladies émergentes (Fibromyalgie, SEP, Alzheimer ...) de Françoise Cambayrac, met l'accent sur d'autres facteurs. Effet nocif du mercure, amalgames dentaires, présence d'aluminium dans les vaccins, etc ... donne froid dans le dos !

Mais en tout cas, chapeau à cette dame qui se bat seule et contre tous, mérite tout notre respect.
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

khadija
Célébrité
Messages : 9132
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Le combat d'une jeune sepienne parmi tant d'autres

Messagepar khadija » 04 oct. 2016, 12:49

Merci mallorie.


Revenir vers « Se reconstruire après un tel diagnostic »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités