Québec - Les maux invisibles : conscientiser grâce à l'art

Comment reconstruire sa vie.
Comment se battre lorsque l'on est diminué.
Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5525
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Québec - Les maux invisibles : conscientiser grâce à l'art

Messagepar Bashogun » 20 avr. 2018, 09:13

Les maux invisibles : conscientiser grâce à l'art
Radio Canada - Ici Québec - Anne-Josée Cameron - 19 avril 2018

Des photos de femmes nues seront à l'honneur samedi dans le cadre de l'exposition éphémère Les maux invisibles présentée à la Galerie Urbania. Une façon comme un autre de sensibiliser les gens à ce qui se cache derrière la maladie.
Image
Johanne Fontaine pose ici dans le cadre de l'exposition Les maux invisibles dont les bénéfices seront remis à la Société canadienne de sclérose en plaques. Photo : Pierre Joosten

« Le projet Les maux invisibles est né de mon diagnostic de sclérose en plaques survenu en 2016, explique Véronique Dallaire. Ça découle des journées où je ne me sentais pas apte à sortir du lit. Je me présentais en ville devant des amis et tout le monde me disait : "Ça a dont l'air de bien aller. T'as l'air bien." »

En réalité, la jeune femme vivait des moments très difficiles, mais personne ne le réalisait vraiment. « J'ai alors pris conscience que ma maladie, comme plusieurs, était invisible aux yeux des autres. »

Les maux invisibles, ce sont ces maux
qu'on ne perçoit pas nécessairement à première vue
comme le cancer, la surdité, la sclérose en plaques, la dépression ou l'anxiété.

Véronique Dallaire

Véronique Dallaire a alors l'idée de réaliser un projet « afin de conscientiser les gens à la réalité des maux invisibles et des combats qui sont associés à ces maladies-là. »
(...)

Je me suis dit : « je vais utiliser l'art pour conscientiser les gens, pour passer ce message-là, à la limite un peu provocateur ou osé parce que ce sont des œuvres. Les femmes ont été photographiées quasiment nues, mais en body-painting. »

C'est donc une dizaine de femmes qui se sont prêtées au jeu. Certaines sont comédiennes, comme Johanne Fontaine, la marraine de l'événement, d'autres sont enseignantes ou encore conférencières.
(...)
Les photos seront mises à l'encan samedi, entre 10 h et 21 h, à la galerie Urbania. La mise de départ est de 50 $ et tous les fonds amassés seront remis à la Société canadienne de la sclérose en plaques.

La Galerie Urbania est située au 112, rue Saint-Paul, à Québec.

Article intégral et photos
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Revenir vers « Se reconstruire après un tel diagnostic »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités