Lyrica (sevrage)

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 15 oct. 2014, 09:49

Bonjour à tous !

J'envisage d'arrêter le LYRICA ( j'en prends depuis un an 25 mg le matin et 25 le soir) car cela ne me soulage pas beaucoup, et en plus je ne peux prendre ni tranquillisants, ni antalgiques efficaces avec...
J'en avais parlé à ma neurologue qui m'avait indiqué comment faire le sevrage ( modalités de diminution des doses)

Par contre elle ne m'a rien proposé à la place ( c'est une des raisons pour lesquelles je veux changer de neurologue) et j'ai très peur des effets du sevrage....

Merci d'avance à toutes celles et ceux qui ont eu l'expérience de ce sevrage et qui voudront bien m'apporter leurs témoignages et leurs conseils.
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

Avatar de l’utilisateur
saphyra
Habitué(e)
Messages : 79
Inscription : 19 juin 2014, 09:29
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar saphyra » 16 oct. 2014, 14:55

Bonjour Belik,

je ne pense pas que tu dois avoir peur du sevrage du Lyrica, surtout que ta dose est infime vraiment.
J'ai eu jusqu’à 300mg matin et soir, aujourd'hui j'ai 25 le matin et 75 le soir.

Il m'est déjà arrivé de partir en vacances ou tout simplement d'être en panne de traitement pendant 2 à 3 semaines et cela ne m'a jamais posé de problème.
En fait je pense pas que le Lyrica soit réellement un traitement très efficace, et si dans ta tête tu as cette idée, le fait de t'en passer ne posera pas plus de problème que ça...
essaye d'en prendre un jour sur deux déjà et tu verras...
Tiens nous au courant :-) et bon courage
diagnostic sans diagnostic
jusqu'à la prochaine poussée (6 mois plus tard)
et puis finalement.... diagnostic...

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 16 oct. 2014, 15:38

Merci Saphyra pour ta réponse rassurante, claire et rapide...

Il m'est quelquefois arrivée d'oublier une gélule (celle du matin ou celle du soir) Parfois, je ne le sens pas, mais d'autres fois je le sens....

C'est pourquoi j'ai encore un peu peur de sauter le pas, mais je vais quand même essayer lorsque je me sentirai suffisamment prête ( à savoir que j'aurai moins de soucis et un peu moins de misères au niveau physique...)

Ce qui pourrait me rassurer, ce serait d'avoir dans ma poche un autre médicament au cas où les troubles (décharges électriques, syndromes d'impatience, douleurs à mon pied droit, orteils de ce pied qui bougent tous seuls...) recommenceraient à empirer..... Pour cela, il faudrait que je me trouve un(e) autre neurologue, mais ce n'est pas facile...

Enfin, on verra, je vous tiendrai tous au courant.
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

Avatar de l’utilisateur
saphyra
Habitué(e)
Messages : 79
Inscription : 19 juin 2014, 09:29
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar saphyra » 16 oct. 2014, 15:54

je comprend Belik, la situation ne semble pas simple.
garde courage et quand tu le sentiras, lances toi, ça va marcher :-)
tiens nous au courant
diagnostic sans diagnostic
jusqu'à la prochaine poussée (6 mois plus tard)
et puis finalement.... diagnostic...

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar fafalarousse » 16 oct. 2014, 20:13

coucou belik, perso, je n'ai pas fait de sevrage, mais je ne le prenais que depuis 1 mois, quand ma hernie hyatale s'est effondrée, car c'est un myo relaxant, j'ai arreté net, pas le choix, et pas eu de soucis
je ne pense pas qu'il faille s'inquieter, ton toubib peut t'aider, de toutes façons. tu fais comme pour la cortisonne, un peu en moins tous les 2 jours. et le tour est joué.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 03 nov. 2014, 10:16

Merci à tous pour vos réponses réconfortantes.

Hélàs, il y a du nouveau depuis, et de mauvaise nouvelles....

Avant même d'avoir essayé le sevrage, j'ai eu une nouvelle crise comme l'an dernier, du coup retour à la case départ, je ne peux plus marcher du tout de nouveau... Et je suis depuis hier en fauteuil dans la maison, ce qui ne m'était pas arrivé depuis un an.

J'ai contacté SOS médecins hier tant je souffrais de ce pied droit, et la seule chose qu'il m'a conseillé, c'est d'augmenter le LYRICA... sans espoir de re-diminution. Il m'a même précisé que j'allais souffrir de plus en plus si je tentais d'arrêter le traitement...

Bien entendu, pas d'antalgiques avec, et le seul traitement qu'il m'a proposé d'essayer, c'est le LAROXYL si l'augmentation du LYRICA ne marchait pas... Je connais le LAROXYL, l'ayant pris pendant 6 mois à cause de maux de crânes intolérables, mais s'il peut diminuer la douleur, cela m'étonnerait qu'il règle le problème des décharges électriques et des mouvements involontaires.

Donc, retour à la case départ.... Moral à plat, et plus de neurologue, je n'arrive pas à avoir de rendez-vous à LA PITIE SALPETRIERE et celle qui me suivait avant a prouvé son incompétence, car ou bien elle aurait dû augmenter progressivement la dose de LYRICA, comme j'ai vu qu'on la fait pour certains autres malades participant au forum, ou bien me prescrire un autre traitement, genre RIVOTRIL ou autre... Mais pas me laisser pendant 1 an avec 2 gélules à 25 mg par jour, insuffisant pour calmer les douleurs mais suffisant pour m'interdire tout antalgique, toute intervention chirurgicale ou dentaire ( je ne me vois pas aller chez le dentiste sans anesthésie !!!)
Quant à mon généraliste, il est à peine mieux que ma neurologue....

Je ne sais plus du tout quoi faire.... trotriste trotriste trotriste

En tout cas merci à tous pour votre gentillesse et votre disponibilité, et tout simplement pour me lire même s'il n'y a aucune solution à mon problème....
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

YOYO69

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar YOYO69 » 03 nov. 2014, 11:12

Bélik a écrit : prescrire un autre traitement, genre RIVOTRIL ou autre...


Attention au Rivotril Bélik, c'est quand même un puissant psychotrope il met le cerveau "en vrac" bien souvent...! :roll:

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 03 nov. 2014, 13:13

YOYO69 a écrit :
Bélik a écrit : prescrire un autre traitement, genre RIVOTRIL ou autre...


Attention au Rivotril Bélik, c'est quand même un puissant psychotrope il met le cerveau "en vrac" bien souvent...! :roll:


Oui, c'est possible, Yoyo, mais je cherche désespérément quelque chose qui pourrait me tirer de là....

J'hésite entre un autre traitement et augmenter le LYRICA quitte à pouvoir le rediminuer après... Le problème est que j'ai vraiment l'impression que les médecins ne s'occupent pas de moi, ou pire qu'ils s'imaginent que mes souffrances sont imaginaires.....
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

ericT
Passionné(e)
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2014, 20:42
Ville de résidence : St Genis
Prénom : Eric
Localisation : St Genis
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar ericT » 03 nov. 2014, 13:33

Tout simplement Belik,ce n'est pas qu'ils pensent que c'est imaginaire,c'est tout simplement qu'ils ne peuvent pas imaginer,et que tout simplement,ils ne savent RIEN.
Parle si tu as des mots plus fort que le silence,ou garde le silence.EURIPIDE.

Zawatta
Passionné(e)
Messages : 1926
Inscription : 22 oct. 2014, 19:08
Ville de résidence : Loir et Cher
Prénom : Véronique
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Zawatta » 03 nov. 2014, 13:56

Bonjour Bélik, je ne peux t'apporter des infos sur Lyrica, je ne connais pas.... Je suis désolée pour ta nouvelle crise, si tu as besoin de parler, tu peux venir ici, il y aura toujours qlq'un pour te lire et essayer de te réconforter un peu :)
Je n'irais pas si loin que toi Eric, je pense que comme tout à chacun, il y en a qui ont de l'empathie et d'autres pas.... Et c'est vrai que cette pathologie n'est pas forcément facile à mettre en évidence et surtout la soulager. On le voit ici, il y a des traitements qui conviennent à certain et et qui st insupportables pour d'autres...
Malade mais je me soigne ;)

ericT
Passionné(e)
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2014, 20:42
Ville de résidence : St Genis
Prénom : Eric
Localisation : St Genis
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar ericT » 03 nov. 2014, 14:03

Ce n'est pas une critique sur la personne,en l'occurence ici le médecin,c'est justement pour souligner la complexité de la sep,que je dis logiquement qu'ils ne savent RIEN.De concrêt du moins.
Tu vas bien zawatta?? :)
Parle si tu as des mots plus fort que le silence,ou garde le silence.EURIPIDE.

Zawatta
Passionné(e)
Messages : 1926
Inscription : 22 oct. 2014, 19:08
Ville de résidence : Loir et Cher
Prénom : Véronique
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Zawatta » 03 nov. 2014, 15:07

Bon bah on est sur la mm longueur d'onde Eric ;)
Ça va oui, on va dire ça, merci et toi ? Ze ne vais pas tarder à aller siester qd mm, je n'ai pas de jus :P
Malade mais je me soigne ;)

ericT
Passionné(e)
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2014, 20:42
Ville de résidence : St Genis
Prénom : Eric
Localisation : St Genis
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar ericT » 03 nov. 2014, 15:09

Ça va avec quelques douleurs dus au vent du sud.Merci. :)
Parle si tu as des mots plus fort que le silence,ou garde le silence.EURIPIDE.

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 03 nov. 2014, 15:56

ericT a écrit :Tout simplement Belik,ce n'est pas qu'ils pensent que c'est imaginaire,c'est tout simplement qu'ils ne peuvent pas imaginer,et que tout simplement,ils ne savent RIEN.



De ton avis, ericT....

J'entame donc en ce moment un bras de fer contre cette maladie, en prenant le risque de rester sur le carreau, mais j'ai décidé de ne pas augmenter la dose de LYRICA, si je me tords de douleur, il sera toujours temps d'augmenter la dose (quitte à ce que ce soit à ma façon, mais avec prudence bien sûr) pour la rediminuer une fois le gros de la douleur passée...
En tout cas j'utiliserai toutes les ressources possibles pour me soulager, y compris phytothérapie et même cannabis si j'y suis forcée par la douleur...
Qui vivra verra.
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar fafalarousse » 03 nov. 2014, 18:42

j'espère surtout que tu vas vite te trouver un nouveau neurologue, tu habites ou? mon ex ancien neuro est super, plein d'empathie et il est à st maur, 94, d'ailleurs je vais le voir jeudi pour les résultats du rivotril. il me fait baisser d'une goutte par mois pour en prendre le moins possible, j'en suis à 18, ça fait un peu mal derrière les genoux, mais ça va. il faudrait que j'arrive à 15 pour bien faire. je vais lui demander du laroxyl, pour y arriver plus facilement. et surtout dormir.... sans ne rien prendre d'autre.
ne perd pas espoir surtout.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 04 nov. 2014, 15:47

J'habite dans l'Essonne, mais je n'y connais aucun bon neurologue, celle qui me suivait n'était pas trop mal au début, mais maintenant qu'elle s'est habituée à ma "clientèle", elle se désintéresse complètement de mon cas et elle ne se donne plus la peine de lire mon dossier...
Saint Maur, c'est un peu loin de chez moi, mais si tu voulais éventuellement me donner l'adresse, Fafalarousse, merci d'avance....

J'ai envoyé un courrier à l'hôpital de LA PITIE SALPETRIERE avec une partie de mon dossier et une lettre de mon médecin traitant, j'espère qu'ils vont me répondre.... Je cherche aussi sur l'hôpital Francilien de Corbeil.


Sinon, au niveau physique et moral, aujourd'hui je tiens le coup et après avoir été mal pendant 2 jours, je peux à nouveau me redéplacer sans fauteuil dans l'appartement... Pourvu que ça dure ! Je n'ai pas augmenté la dose de LYRICA. On va voir....

En tout cas merci à tous de votre attention et de votre gentillesse. :)
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

poupette
Confirmé(e)
Messages : 192
Inscription : 18 oct. 2014, 13:48
Ville de résidence : Sartrouville
Prénom : Jessica
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar poupette » 04 nov. 2014, 20:55

Bélik a écrit :J'habite dans l'Essonne, mais je n'y connais aucun bon neurologue, celle qui me suivait n'était pas trop mal au début, mais maintenant qu'elle s'est habituée à ma "clientèle", elle se désintéresse complètement de mon cas et elle ne se donne plus la peine de lire mon dossier...
Saint Maur, c'est un peu loin de chez moi, mais si tu voulais éventuellement me donner l'adresse, Fafalarousse, merci d'avance....

J'ai envoyé un courrier à l'hôpital de LA PITIE SALPETRIERE avec une partie de mon dossier et une lettre de mon médecin traitant, j'espère qu'ils vont me répondre.... Je cherche aussi sur l'hôpital Francilien de Corbeil.


Sinon, au niveau physique et moral, aujourd'hui je tiens le coup et après avoir été mal pendant 2 jours, je peux à nouveau me redéplacer sans fauteuil dans l'appartement... Pourvu que ça dure ! Je n'ai pas augmenté la dose de LYRICA. On va voir....


En tout cas merci à tous de votre attention et de votre gentillesse. :)



Bonjour Bélik,

Je voulais juste te rassurer pour la Salpétriere, la réponse est rapide. j'ai également fait une demande de RDV et en moins d'une semaine j'ai eu la réponse. Bon pour le RDV (pour moi) c'est 1 bon mois d'attente, mais je m'attendais à pire....
Bon courage à toi
La vie, c'est comme la bicyclette : il faut toujours avancer pour ne pas perdre l'équilibre.

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar fafalarousse » 05 nov. 2014, 18:25

belik je t'envoie ses coordonnées en mp, si tu n'as pas de réponses de la salpé, il faut compter un mois pour un rendez vous.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
Bélik
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 14 nov. 2013, 18:43
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar Bélik » 11 nov. 2014, 18:55

Bien reçu ton message, merci infiniment Fafalarousse ! :D :D :D

Je te tiendrai au courant
Bélik

Je suis une personne, pas une maladie

SEP depuis 1998, devenue progressive en 2001
Aucun traitement de fond depuis nov 2013

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Lyrica (sevrage)

Messagepar fafalarousse » 12 nov. 2014, 10:43

pour le rivotril, j'en ai pris 7 ans, je n'ai jamais eu de soucis, ni douleurs, ni de poussées d'ailleurs, je l'ai arrête quand il a changé de statut, 2 ans, j'ai fait 2 poussées.
maintenant, je le reprend, rivotril, laroxyl associés 20 gt chacun, je suis en train de baisser l'immovane, pour le supprimer, je dors mes 8 ou 9 h d'affilée, mon neuro m'a dit qu'il était plus dangereux , les effets secondaires sont pas au top, peuvent provoquer des crises d'épilepsie .
en tous cas, je ne pouvais que marcher ou rester allongée sans rivotril, depuis que j'en reprends, je peux rester 3 h assise, donc aller au ciné, au théatre, aller diner chez des amis sans soucis, ce que j'avais abandonné, je n'ai plus de spasticité chronique style tuyau de plomb à déplier quand je suis assise. et pour la spasticité aigue, ces espèces de crampes qui remontent tout le long de la jambe, la nuit, et tordent les muscles avec des séquelles pendant une semaine, je les ai passées grâce au cannabis.
bref, je n'ai plus actuellement que de faibles douleurs tout à fait acceptables.
maintenant il faut se dire que les traitements ont des effets différents selon les personnes. la preuve, je n'ai supporté ni le lyrica, ni le neurontin, ni le lioseral.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.


Revenir vers « LYRICA »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités