le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 4145
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar Bashogun » 09 juil. 2017, 11:21

Hospitalisation, décès
Alcoolisme : le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Anne-Laure Lebrun - Pourquoi Docteur - 4 juillet 2017

Plus la dose de baclofène est élevée, plus le risque d'hospitalisation et de décès augmente. La RTU devrait être révisée.

Il y a 4 ans, le baclofène était présenté comme le médicament miracle contre l’alcoolisme. Depuis, les travaux scientifiques sur ce médicament initialement indiqué dans la sclérose en plaques sont mitigés. Une nouvelle étude de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnamts) et de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) montre qu’au-delà d’une dose journalière de 180 mg, le risque d’hospitalisation et de décès augmente considérablement.

Pour mener leurs travaux, les deux agences se sont appuyées sur les bases de données de l’Assurance maladie qu’elles ont croisées avec celles du Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc). L’analyse a été menée en collaboration avec des chercheurs de l’Inserm.

Entre 2009 et 2015, il apparaît que plus de 213 000 patients ont reçu ce médicament pour une autre indication que la sclérose en plaques. La grande majorité, 200 000 personnes, environ, l’ont utilisé pour traiter leur dépendance à l’alcool.

Faible observance

Mais ces patients ont été peu observants, à en croire cette étude. Au cours des 6 premiers mois d’utilisation, seuls 10 % l’ont pris sans l’interrompre. « In fine, comme pour les médicaments indiqués dans la dépendance à l’alcool, plus de 4 patients sur 5 débutant un traitement avec le baclofène l’arrêtent définitivement au cours des six premiers mois d’utilisation », notent la Cnamts et l’ANSM.
(...)

Article intégral
Lire aussi :
L'indépendant
Le Figaro
Voir :
ARTE, avec une vidéo
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 4145
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar Bashogun » 09 juil. 2017, 12:41

Hellouuuu Lilouuuu !
Ravi de te lire et merci pour ce lien important.
J'espère que tu te portes bien.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

babou941
Confirmé(e)
Messages : 183
Inscription : 20 oct. 2016, 20:50
Ville de résidence : creteil
Contact :

Re: le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar babou941 » 22 juil. 2017, 07:11

Bonjour
Je crois que les doses prescrites pour la dépendance n'ont rien â voir avec celles pour la SEP (je ne connais pas la moyenne mais ca ne dois pas dépasser 30mg). Pour la dependance les doses sont 4 à 6 fois plus élevées, j'ai vu des gens à 220mg . Perso je me suis arrêtée à 90mg quand ça a fonctionné pour moi. C'était avant mon diagnostique de SEP
Donc je pense qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour les sepiens

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 4145
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar Bashogun » 22 juil. 2017, 08:04

Merci à vous deux pour ces précisions bien utiles !
Bien à vous.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13901
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Re: le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar Defcom » 25 juil. 2017, 22:11

Bonsoir a tous cou2
L’Agence du médicament (ANSM) a annoncé ce mardi avoir divisé par trois la dose maximale de baclofène pouvant être administrée pour traiter l’alcoolisme, « compte tenu du risque accru d’hospitalisation et de décès » lié à l’utilisation à haute dose de ce médicament.
Ce relaxant musculaire était autorisé depuis 2014 pour traiter la dépendance à l’alcool à des doses pouvant aller jusqu’à 300 mg par jour, dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) ...

Lire l'article : 20 minutes
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 4145
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: le Baclofène à haute dose associé à une surmortalité

Messagepar Bashogun » 26 juil. 2017, 07:58

Merci de l'info, Defcom.
Cela confirmerait ce qu'avaient dit Babou et lilouuuu.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/


Revenir vers « BACLOFENE »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité