Rivotril

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 11:10

Bonjour a tous,
Je ne sais pas si ce sujet a déjà été aborder mais j'aimerai savoir si quelqu'un ici prend du Rivotril et pourquoi?

Pour ma part mon neuro me l'as prescrit car le soir avant de m'endormir j'ai des phénomènes d'impatience dans la jambe droite ou le bras droit, ce ne fait pas mal mais c'est gênant, c'est comme des minis décharge électrique en continue.
Et je ne sais pas si c'est dû à la maladie ou au Copaxone.
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 17 janv. 2014, 12:14

et bien, tu vas tout savoir sur le rivotril lol fab.
au départ c'est un antiépileptique puissant, il y a une dizaine d'année, on a découvert qu'il anesthésiait certaines zones du cerveau et il a été détourné de sa fonction première pour une fonction d'antalgique puissant.
je le sais, j'en prenais, pendant 4 ans j'ai été merveilleusement tranquille.
mais... mais voila, ya un phénomène qui fait qu'on détourne aussi d'autre médocs, et un de ceux la a été dangereux dans son nouvel emploi.
alors le ministre de la santé de cette époque, (ne critiquons pas, parce que c'est pire avec notre nouveau ministre) a décidé que tout médicament détourné serait supprimé, sauf pour ses fonctions premières.
en plus pour être sur que ça ne soit pas continué on lui a donné le nom de drogue dure. n'importe quoi, des milliers de gens l'ont pris sans être malade !!!)
un peut de ressenti du scandale du sang contaminé et on arrive au comble de la stupidité qui veut que.
1° le rivotril est une drogue dure, seul le neurologue peut l'autoriser sous sa responsabilité, = la grande majorité des neuros refusent de la prescrire maintenant, ils sont la trouille que ça leur retombe dessus.
2° les somnifères puissants sont aussi dangereux, ex immovane, ou zopiclone, donc oui, le médecin a le droit de le prescrire, mais uniquement pour 28 jours, donc si on veut en prendre régulièrement faut aller voir son toubib tous les 27 jours, bravo pour combler le trou de la sécu.
voila l'histoire des antalgiques de la sclérose en plaque, on attend le sativex, mais je me demande si à la dernlère minute vont pas nous dire que c'est dangereux.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 12:18

Merci beaucoup pour ces précisions :)
Moi mon neuro me le prescrit sans problèmes pour les 6 mois, mais bon j'en prend une goutte voir deux maxi par soir donc c'est pour ça que sa me dure longtemps.
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 17 janv. 2014, 12:25

2 neuros m'ont refusé, il faut dire qu'ils m'en donnaient 30 gtes tous les soirs.... ça agissait sur ma spasticité. elle toujours elle. pour les autres broblemes de douleur traditionnelle de la sep j'ai l'anafranil, aussi anticonvulsif, mais ça me suffit.
si qq avait une idée pour la spasticité de la nuit, je suis preneuse. opium morphine, codéine ça donne rien.
je pense que si je me coupais la jambe j'aurai tout de même le souci du membre fantome. riree riree riree
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 12:43

la spacité c'est a dire?moi j'ai des impatiences, c'est pareil?
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 17 janv. 2014, 13:08

non, c'est quelque chose de très fort qui apparait au bout de nombreuses années, plus de 30 ans de sep chez moi.
des contractures aussi douloureuses que des crampes, mais qui durent plus de 20 mn. un truc à rendre fou.
c'est pour ce genre de contractures que le sativex a été permis enfin en France, car il est rare de trouver un médicament qui arrange ça. quand je prenais du rivotril c'était pour les douleurs habituelles de la sep, écrasement des articulations, fourmis coup de couteau, brulures, ça me paraissait déjà tres handicapant à cette époque, et quand j'étais hospitalisée on m'en donnait carément 90 gouttes de rivotril. je ne savais pas qu'il pouvait y avoir pire. depuis bientôt 10 ans je me rend compte que ça n'était rien ça.
parfois la sep devient une maladie neuro musculaire très très douloureuse. heureusement que ça n'est pas trop fréquent cette forme de sep hyper douloureuse.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 13:19

Oui moi je touche du bois j'ai aucune douleurs
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

YOYO69

Re: Rivotril

Messagepar YOYO69 » 17 janv. 2014, 13:44

J'ai essayé le rivotril ça m'avait mi KO en 2 jours!!!

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 13:47

Lol oui ca sèche vite
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

YOYO69

Re: Rivotril

Messagepar YOYO69 » 17 janv. 2014, 13:53

Les impatiences c'est quoi?

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 17 janv. 2014, 13:56

des sensations bizarre, ca fait pas mal, c'est génant,c'est des minis decharge électrique dans les membres le soir au moment ou je suis au lit et que je me détend
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

YOYO69

Re: Rivotril

Messagepar YOYO69 » 17 janv. 2014, 13:58

Ma jambe droite passe par tous les états, jambe de bois, en coton, chaleur, froid, lourde etc... Mais pas de vraies douleurs

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 17 janv. 2014, 16:21

fab, oui, le rivotril c'était surtout pour les grosses douleurs, et puis franchement 2 gouttes par jour, es tu sur que c'est utile si tu n'as pas de douleurs?
tu devrais lui en parler, perso, moins je prend de médocs mieux je me porte, le rivotril est tout de meme rangé dans une armoire blindée de ton pharmacien, et considéré comme drogue dure avec lourde accoutumance. tu peux peut être te shooter avec un truc moins dangereux non? riree riree
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fabienne37
Fidèle
Messages : 537
Inscription : 07 déc. 2010, 22:55
Localisation : Carouge (Suisse)
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fabienne37 » 17 janv. 2014, 19:26

Coucou!

Je prends 0,5 mg de rivotril le soir avant de me coucher, parce que j'avais ma jambe droite qui donnait des coups de pieds vers le plafond en plein milieu de mon sommeil, en faisant un choc électrique douloureux quoique bref, mais ça me réveillait.

Ca depuis 2011. Pas accro, juste certains jours j'en prend 0,25mg si j'ai la jambe qui me fait chier la journée mais c'est rare. Au début je prenais 1 mg le soir. Maintenant 0,5 me suffit.

Ca me convient.

En Suisse il n'est pas encore considéré comme stup.

Bonsoir slt
SEP diagnostiquée en 2004
TYSABRI depuis juin 2011
Née en colère et c'est ma seule force!

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 17 janv. 2014, 20:44

oui, fabienne, mais ici on a des kons au gouvernement lol
quand ils décident que le rivotril est une drogue sans meme etre médecin, c'est eux qui ont raison.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 18 janv. 2014, 10:19

Bonjour,
Je sais que ça fait peu 2 gouttes maxi mais ca marche vraiment contre mes impatiences
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

YOYO69

Re: Rivotril

Messagepar YOYO69 » 18 janv. 2014, 10:27

Et tu ne ressents pas d'effets secondaires?

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 18 janv. 2014, 10:30

Franchement non
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Rivotril

Messagepar fafalarousse » 18 janv. 2014, 10:31

ah si ça fonctionne c'est super alors ! en plus tu as un neuro qui brave la loi, une chance pour toi.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
fab78
Fidèle
Messages : 622
Inscription : 15 janv. 2014, 11:58
Ville de résidence : Sannois (95)
Prénom : Fabien
Contact :

Re: Rivotril

Messagepar fab78 » 18 janv. 2014, 10:32

Lol oui c'est vraiment un bon neuro, très réputé dans le domaine de SEP :)
Diagnostiquer SEP en 2009, sous copaxone, changement de métier (mécanicien passé à informaticien).
Puis Cancer (maladie d'Hodgkin) en 2011, chimio pendant 8 mois.
Mais la vie continue :)


Revenir vers « RIVOTRIL »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité